|
|

Le chinois est-il la langue de l'avenir ?

Publié le 06/09/2021

La Chine comptait 1,411 milliard d'habitants en 2020, soit une progression de 72 millions d'habitants depuis le dernier recensement en 2010. La plupart des économistes s’attendent à ce que ce pays, qui talonne les États-Unis en tant que seconde puissance économique mondiale, lui ravisse très prochainement la première place.

Ainsi, la maîtrise du chinois mandarin, langue la plus parlée au monde, permet d’accroître ses chances de mieux comprendre cet univers qui s’est métamorphosé au cours des dernières décennies.

Faire traduire des textes commerciaux en chinois est aussi une possibilité de conclure des affaires avantageuses en se donnant un avantage compétitif.

1. Le rayonnement du chinois lié à l’économie

Le rayonnement du chinois lié à l’économie

Que la Chine soit déjà ou non à la première place, il fait peu de doute qu’en tant que première économie mondiale, l’influence de sa langue principale ne fasse que croître.

Les Chinois entendent d’ailleurs surpasser leurs rivaux américains dans tous les domaines : bancaire (dédollarisation), informatique, militaire, industriel, conquête spatiale…

Deuxième langue sur Internet, le chinois a vu croître la proportion d’utilisateurs de 2 650 % entre 2000 et 2021 pour pratiquement occuper 20 % du total mondial, d’après Internet World Stats.

La langue chinoise est donc plébiscitée par un nombre croissant d’institutions. L’organisme officiel est le Hanban ou « Bureau national pour l'enseignement du chinois langue étrangère », qui chapeaute les instituts Confucius représentés dans le monde entier.

2. La simplification de la langue chinoise pour faciliter son apprentissage

La simplification de la langue chinoise pour faciliter son apprentissage

Le mandarin est premièrement issu du chinois archaïque, puis du chinois médiéval : son histoire s’étend sur de nombreuses dynasties. Il ne s’agit donc en aucun cas d’une langue figée.

Le problème posé lors de l’apprentissage du chinois, quand on est étranger, ce sont ces milliers de caractères appelés sinogrammes qu’il faut maîtriser pour lire et écrire correctement.

Conscient de cette difficulté, le gouvernement chinois a validé l’utilisation du pinyin en 1979 comme étant le système de romanisation officiel de la langue.

Ainsi, la principale barrière à l’apprentissage de la langue disparaît au profit d’un système qui rend aussi plus facile la prononciation des différents tons.

3. Une croissance exponentielle pour la traduction en chinois

Une croissance exponentielle pour la traduction en chinois

Pour toutes les agences de traduction, la part de marché des traductions en chinois augmente substantiellement depuis des années, de nombreuses entreprises désireuses de s’implanter en Chine ayant des besoins récurrents dans ce domaine, lequel est sans nul doute promis à un bel avenir.

Nous avons d’ailleurs classé L’Association des traducteurs de Chine (TAC) (membre de la Fédération internationale des traducteurs depuis 1987) parmi les 8 associations de traducteurs les plus importantes au monde.

4. Entraves actuelles dans la progression du chinois

Entraves actuelles dans la progression du chinois

Malgré ses performances économiques hors normes, la Chine doit aussi affronter une époque instable après ces quelques années où les échanges mondiaux ont été compliqués par les problèmes sanitaires.

Il est donc possible que le chinois subisse temporairement un désintérêt alors que les mentalités évoluent. Certains ont en effet plutôt préféré se replier sur eux-mêmes : abandon du « made in China », retour vers leur propre culture, ou encore le recours à la facilité supposée de l’anglais.

Mais la Chine sera quand même à l’avenir le pays avec lequel il faut compter. Le chinois est déjà une langue de poids et n’est appelé qu’à progresser. Si l’on voulait nuancer, on pourrait dire que, même si ce n'est pas forcément la langue de l'avenir, c'est assurément une langue d’avenir.

Notre agence AL Traductions peut vous aider pour des traductions d’entreprises de qualité en chinois : nos traducteurs reconnus sont natifs.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Portrait de Virginia Pacheco
Virginia Pacheco

Rédactrice de blogs et responsable de communauté intéressée par le multiculturalisme et la diversité linguistique. Depuis sa Vénézuela natale, elle a beaucoup voyagé et vécu en France, en Allemagne, au Cameroun et en Espagne, transmettant ses expériences interculturelles à sa passion pour l'écriture.

Ajouter un commentaire