|
|

Comment préparer ses textes pour la traduction

Un contenu rédigé avec le plus grand soin dans votre langue natale ne sera pas forcément adapté tel quel à une traduction de qualité. Les conséquences peuvent aller d’une mauvaise compréhension des informations à une détérioration de votre image de marque dans le pays cible.

Índice de contenidos

Index of contents

Index du contenu

Inhaltsverzeichnis

  1. Faites un plan d’adaptation
  2. Simplifiez votre texte
  3. Structurez votre texte

Avec un texte difficile voire impossible à traduire en conservant les mêmes messages, même le traducteur le plus talentueux ne pourra pas faire de miracle. Ainsi, avant de soumettre vos textes à un traducteur professionnel, il est important de le préparer et l’adapter à la traduction.

Faites un plan d’adaptation

Faites un plan d’adaptation

Commencez par planifier les éléments à modifier ou adapter pour la traduction. Faites une liste de tous les éléments qui pourraient ne pas être traduisibles dans la langue ciblée. Cette liste peut être variée, mais devrait contenir au moins les éléments clés suivants :

  • Réduire ou supprimer au maximum toute référence locale et/ou culturelle : Ces références propres à votre pays sont difficiles voire impossibles à traduire. Trouver une référence équivalente dans le pays cible n’est pas toujours possible, et est rarement pertinent.
  • L’humour étant directement lié à la culture, les blagues et autres phrases humoristiques sont très compliquées voire impossibles à traduire.
  • Veillez à ce que les chiffres, mesures, prix etc. soient adaptables au pays cible, en faisant si possible les conversions vous-même.

Si besoin, rédigez un glossaire terminologique : Il permettra au traducteur de connaître le langage spécifique de votre entreprise, ainsi que les mots-clés importants à intégrer, surtout si vous souhaitez optimiser votre SEO dans le cas de contenu publié sur le web.

Simplifiez votre texte

Simplifiez votre texte

Si possible, simplifiez votre texte au maximum. Cela peut passer par des choses simples relatives à la construction des phrases mais aussi à leur contenu à proprement parler. Voici quelques conseils pour simplifier vos textes sans en ôter les informations cruciales :

  • Faites des phrases courtes, d’une vingtaine de mots maximum.
  • Evitez tout langage familier, expressions idiomatiques, mots issus d’un jargon quelconque etc.
  • Privilégiez la voix active qui est plus facile à comprendre que la voix passive. Par exemple, la phrase « Notre entreprise a lancé un nouveau produit pour Noël » est beaucoup plus facile à comprendre que la phrase « Un nouveau produit pour Noël a été lancé par notre entreprise ».

Structurez votre texte

Structurez votre texte

L’étape finale consiste maintenant à structurer votre texte. D’une part, cela facilitera davantage le travail du traducteur, et d’autre part, cela facilitera le vôtre par la suite. Pour bien structurer votre texte, vous pouvez :

  • Séparer et énumérer chaque section : Cela permet de manipuler le texte plus facilement, autant pour vous que pour le traducteur, surtout s’il s’agit d’un texte long ou à traduire dans un alphabet différent ou une langue que vous ne maîtrisez pas du tout.
  • Si vous souhaitez optimiser le SEO de votre texte (publications web), pensez à surligner les mots-clés importants auxquels le traducteur devra prêter une attention particulière.
  • Placez votre texte dans un tableau à deux colonnes si vous souhaitez conserver la version originale et la traduction dans le même document.
  • Globalement, insérez toutes les informations que vous jugerez utiles au traducteur (surlignez les parties de textes qui ne sont pas à traduire, ajoutez des précisions sur les termes importants etc.).

Préparer et adapter le texte

Plus votre texte aura été bien préparé et adapté à la traduction, meilleure sera la qualité du texte final dans sa langue cible. Il ne s’agit pas ici de seulement « faciliter » le travail du traducteur professionnel. La qualité de votre contenu et votre image de marque en dépendent. Avoir un texte structuré et limpide, c’est la garantie d’avoir une traduction fidèle aux messages, informations et valeurs que vous voulez transmettre.

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo