|
|

Les six langues les plus parlées dans le commerce international

Si vous êtes un professionnel de haut niveau, un homme d’affaires ou un entrepreneur tourné vers l’international, l’idée d’apprendre une ou plusieurs langues vous a déjà sûrement traversé l’esprit. Cette valeur différentielle dans les relations avec la clientèle et les fournisseurs est l’une des clefs du succès. Mais il est nécessaire de se poser une question avant de commencer : quelles sont les langues les plus parlées et donc les plus utiles pour conquérir un nouveau marché? Nous vous présentons dans cet article une liste non exhaustive des langues étrangères indispensables et avec un grand potentiel pour le commerce.

Índice de contenidos

Index of contents

Index du contenu

Inhaltsverzeichnis

  1. L'anglais
  2. L'espagnol
  3. Le chinois
  4. Le portugais
  5. L'arabe
  6. L'allemand

Dans un monde toujours plus connecté, au sein duquel les échanges de biens, services et capitaux à l’échelle mondiale sont chaque jour plus nombreux, dominer une ou plusieurs langues est une condition indispensable des acteurs du commerce international. Entretenir des relations de proximité avec les fournisseurs, les associés et le personnel de l’entreprise à l’étranger et pouvoir communiquer avec eux dans leur langue maternelle vous aidera à avoir plus d’influence et à être plus compétitif. Il est vrai que le français compte plus de 275 millions de locuteurs natifs dans le monde. Cela reste une langue incontournable dans le domaine des affaires, elle se hisse même au troisième rang mondial. Le français occupe également une place de choix au sein des organisations internationales (Union Européenne, Conseil de l'Europe, Cour internationale de justice, ONU, OMC...) Néanmoins, pour briller sur la scène internationale, le français est loin de suffire. Voici quelques conseils pour orienter votre choix. Tout d'abord, il est conseillé de mener à bien une étude de marché et de définir les objectifs à atteindre avant de choisir la ou les langues qui vous conviennent le mieux.

L'anglais

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

Il s'agit sans aucun doute de la lingua franca des affaires et de la recherche, l'anglais est parlé dans plus de 94 pays et 339 millons de locuteurs natifs. Il est admis que plus d'un tiers de la population mondiale comprend l'anglais. Fruit d'une stratégie de diffusion internationale dans les années 40, le Business English a conquis les sphères économiques au niveau mondial. L'anglais est également l'une des langues officielles de nombreuses organisations internationales. Citons par exemple l'Organisation des Nations Unies, l'Union Européenne, l'Organisation Mondiale du Commerce et l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord. L'usage de l'anglais s'est généralisé dans de nombreux domaines. À l'heure d'aujourd'hui, la langue de Shakespeare est incontournable, tant au niveau administratif que commercial et financier. D'autre part, son rôle dans la société et l'éducation ne cesse de croître. La multiplication des collèges bilingues qui proposent un enseignement en langue maternelle et en anglais dès le plus jeune âge jusqu'à l'université en est une preuve irréfutable. Quel que soit le pays où vous souhaitez créer votre entreprise, au Royaume Uni,. aux États Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande ou tout autre pays dont la langue vous est inconnue, le fait de dominer l'anglais vous aidera dans votre entreprise.

L'espagnol

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

Même si l'espagnol n'est pas considéré comme une langue d'affaire, son importance croissante sur la scène internationale va de pair avec la multiplication des entreprises et start-ups hispanophones. L'espagnol est aujourd'hui l'une des langues les plus parlées au monde et compte 400 millions de locuteurs natifs. Une maîtrise correcte de l'espagnol vous ouvrira les portes de marchés de part et d'autre de l'Atlantique, dans plus de 21 pays. La présence croissante de la communauté hispanophone aux États Unis est un autre fait marquant, plus d'un quart de la population de ce pays parle la langue de Cervantes dans la sphère familiale. De plus, l'Amérique Latine a un fort potentiel de croissance et attire de nombreux financements. Les capitaux privés et publics, comme au Chili (citons par exemple l'initiative Start-up Chile), nourrissent une croissance exponentielle, considérée actuellement comme l'une des plus importantes au monde. L'un des plus grands avantages de l'espagnol reste, en terme d'apprentissage, sa proximité avec le français. Utile, prometteuse et relativement facile d'accès, la langue espagnole est donc une option intéressante pour les entrepreneurs internationaux.

Le chinois

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

La Chine est la destination par excellence des investisseurs qui souhaitent créer leur start-up. Cela s'explique par sa croissance économique, ses nombreuses opportunités et le faible coût de sa main d'œuvre. Même si l'anglais reste la langue du commerce au niveau international, il est recommandé d'apprendre quelques mots de chinois pour augmenter vos probabilités de succès au sein de la seconde puissance économique mondiale. Avec plus de 955 millions de locuteurs natifs, le chinois est la langue la plus parlée du monde et la langue officielle de cinq grandes puissances économiques mondiales. Même si nous parlons généralement de chinois au singulier, rappelons qu'il existe sept variantes orales de cette langue. À Taïwan, par exemple, le mandarin est la langue la plus parlée, comme en Chine mais le système d'écriture officiel utilisé est celui des sinogrammes traditionnels. En revanche, en Chine, ces caractères ne sont plus utilisé depuis les années 50. Si vous vous intéressez à Hong Kong, vous devrez vous tourner vers le cantonnais dans sa modalité parlée et le chinois traditionnel à l'écrit. Les entrepreneurs étrangers ont en général recours à un traducteur pour leurs documents officiels et un interprète pour leurs réunions de travail. Cette posture est la plus sage car le chinois est une langue tonale et ses nuances à l'oral sont extrêmement compliquées pour qui n'a entendu et pratiqué que des langues qui ne sont pas tonales. Pourtant, pour maintenir une relation de proximité avec les employés, les associés locaux et les consommateurs, ils est recommandé de s'initier à la langue et de pouvoir saluer et intéragir dans la vie de tous les jours.

Le portugais

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

Le Portugal se récupère peu à peu de la crise qui l'a frappé il y quelques années et redevient ainsi une destination attractive pour les investisseurs étrangers. Le Portugal n'est pourtant pas le plus grand marché lusophone de la planète. Parlé par plus de 215 millions de personnes, le portugais est présent sur trois continents. Malgré sa récente récession économique, le Brésil fait encore partie des pays privilégiés pour faire des affaires. Première puissance économique de l'Amérique latine, le Brésil reste un immense marché, encore jeune et plein d'opportunités commerciales. Le portugais ouvre aussi les portes de marchés émergents en Afrique comme l'Angola (qui fait partie de l'OPEP depuis 2007 et est devenu l'un des plus grands exportateurs de pétrole au niveau mondial) ou le Mozambique. Le dynamisme des zones lusophones et les échanges entre ses membres ont été facilités par la récente adoption d'une réforme conjointe de l'écriture. L'ampleur du développement de la langue de Camões va de pair avec la croissance des pays qui la parlent. De ce fait, selon l'Unesco, le portugais est l'une des langues avec le plus grand potentiel de croissance du monde, ce qui explique sa grande popularité dans le monde des affaires et des relations internationales.

L'arabe

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

Les pays du Moyen Orient présentent un immense potentiel pour les investisseurs étrangers et ce pour trois raisons principales : la croissance rapide de leur économie, leur dynamisme et la croissance de leur marché de consommation. Malgré la sensation d'insécurité qui existe dans certains de ces territoires, les pays arabophones offrent une large gamme d'opportunités aux hommes d'affaire. Comme dans n'importe quelle partie du monde, dominer l'anglais à la perfection pourrait suffire mais l'arabe est la clef du succès si vous êtes déterminé à exporter vitre gamme de produits. Deux domaines sont en pleine expansion : le numérique et les nouvelles technologies ainsi que le secteur du luxe. La langue officielle de 28 pays, entre lesquels l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes ou l'Égypte, l'arabe a plus de 295 millions de locuteurs natifs dans le monde. Cette "langue du futur" bénéficie d'une position stratégique incomparable dans le monde d'aujourd'hui. Cela peut être expliqué par sa situation géographique, au croisement de l'Asie, de l'Europe et de l'Afrique. De plus, une grande partie de la communauté arabophone ne domine que l'arabe, d'où l'importance d'une traduction efficace et de qualité de l'ensemble de la documentation afférente à un produit. Cela déterminera la visibilité et l'acceptabilité des consommateurs.

L'allemand

Les six langues indispensables pour s'ouvrir à l'international

Plus de 210 millions de personnes parlent allemand et 95 millions en tant que locuteurs natifs. L'allemand est l'une des langues les plus parlées au monde. C'est également la seconde langue de 80 millions de personnes qui vivent hors des pays germanophones. La langue de Goethe est parlée dans de nombreux pays de l'Union Européenne, l'Allemagne bien sûr mais également la Suisse, l'Autriche, la Belgique et le Luxembourg. L'Allemagne n'est pas seulement la première puissance économique d'Europe mais elle est aussi l'un des principaux acteurs économique et commercial du monde. Il paraît évident que l'allemand est un outil indispensable pour les entrepreneurs étrangers qui souhaitent s'installer en Allemagne ou dans un autre pays de la région. Il faut également souligner que l'allemand occupe une place prépondérante dans le domaine de la recherche et des sciences sociales et humaines.

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo