|
|

L'importance de la traduction des modes d'emploi

Publié le 24/11/2021

D'un point de vue commercial, la traduction de modes d'emplois est un must pour répondre aux attentes des clients. Il va de soi que si un consommateur ne comprend pas le fonctionnement d'un produit, il décidera de ne pas l'acheter.

L'absence de traduction du mode d'emploi d'un produit dans la langue locale dans laquelle le produit est commercialisé peut susciter la méfiance, voire nuire à l'image de la marque.

Mais si cet argument ne suffit pas, d'un point de vue juridique, la traduction des modes d’emploi de machines est de rigueur dans les pays qui font partie de l'Union européenne.

Si le fabricant ne fournit pas un mode d’emploi traduit, le distributeur est tenu de le traduire dans la langue du pays dans lequel il a l'intention de vendre le produit.

1. Obligation de traduire les modes d'emploi

Comme je l'ai dit, aussi bien en France que dans l'Union européenne, il est nécessaire de traduire les modes d'emplois dans la langue officielle dans laquelle le produit en question est commercialisé.

1.1. Quels types de machines ou de produits sont concernés ?

Selon la définition du DRAE, une machine est :

un ensemble d’appareils combinés pour recevoir une certaine forme d'énergie et la transformer en une autre plus appropriée, ou pour produire un effet donné.

Une fois que cela est clair, quelles machines sont concernées par cette politique ?

Principalement, il sera obligatoire de traduire les modes d'emploi pour : les machines, les équipements interchangeables, les accessoires de levage, les composants de sécurité, les câbles, les chaînes, les sangles et les dispositifs de transmission mécanique qui sont commercialisés dans les pays de l'Espace économique européen, la Suisse et la Turquie, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Toutefois, il existe aussi des exceptions. Selon la Directive 2006/42/CE, il n'y a pas d'obligation de traduire les textes relatifs aux composants de sécurité, aux armes, à certains moyens de transport, aux machines militaires, aux mécanismes de connexion et de contrôle basse tension et aux appareils électroménagers, entre autres.

En outre, la loi ne rend pas obligatoire la traduction des modes d'emplois d'entretien pour le personnel spécialisé formé par le fabricant.

1.2. Est-il obligatoire de traduire les modes d'emploi dans les langues co-officielles de l'Espagne ?

Conformément à la réglementation européenne (Directive Machines) et à sa transposition dans la législation espagnole (décret royal 1644/2008), la commercialisation de machines dans l'Union européenne exige que le mode d'emploi soit traduit dans la langue officielle du pays correspondant.

Dans le cas de l'Espagne, malgré ses six langues officielles, seul l'espagnol figure sur la liste des langues officielles de l'Union européenne.

Il n'y a donc pas, en principe, d'obligation de traduire les modes d'emploi dans les autres langues co-officielles de l'Espagne.

Toutefois, les communautés autonomes espagnoles peuvent à tout moment approuver des règlements spécifiques pour établir cette obligation.

En fait, certains secteurs en Catalogne préconisent de rendre ces traductions en catalan obligatoires. Toutefois, il est peu probable que cela soit mis en œuvre à court terme. L'obligation de traduire dans les langues co-officielles en Espagne signifierait la mise en place de nouvelles barrières commerciales.

2. Quelles sont les caractéristiques auxquelles doit répondre la traduction des modes d'emploi ?

Il est nécessaire de préciser si le mode d’emploi est un « mode d’emploi original » ou une « traduction du mode d’emploi original ».

Dans le cas d'une traduction, celle-ci doit être une traduction fidèle de l'original, répondre aux mêmes exigences que l'original et être accompagnée du « mode d'emploi original ».

2.1. Est-il obligatoire de traduire l'intégralité du mode d'emploi ?

La réponse, en principe, est oui. Il est nécessaire de traduire l'ensemble du mode d’emploi.

Toutefois, les notices d'entretien destinées à être utilisées par un personnel spécialisé formé par le fabricant peuvent être traduites dans une langue autre que les langues officielles de l'Union européenne afin de faciliter leur compréhension par ce personnel.

Dans tous les cas, tous les éléments relatifs à la sécurité de la machine doivent être traduits.

2.2. Que se passe-t-il lorsque le mode d’emploi n'est pas traduit ?

En France, l'absence de traduction du mode d'emploi (ou une traduction incomplète) est considérée comme une infraction selon la loi du 4 août 1994 et peut entraîner des sanctions pour le fabricant et le distributeur.

L’article 2 de la loi relative à l'emploi de la langue française précise :

« Dans la désignation, l'offre, la présentation, le mode d'emploi ou d'utilisation, la description de l'étendue et des conditions de garantie d'un bien, d'un produit ou d'un service, ainsi que dans les factures et quittances, l'emploi de la langue française est obligatoire.

  • Les mêmes dispositions s'appliquent à toute publicité écrite, parlée ou audiovisuelle.
  • Les dispositions du présent article ne sont pas applicables à la dénomination des produits typiques et spécialités d'appellation étrangère connus du plus large public.
  • La législation sur les marques ne fait pas obstacle à l'application des premier et troisième alinéas du présent article aux mentions et messages enregistrés avec la marque. »

3. Comment trouver un bon service de traduction technique pour les modes d’emploi ?

Fournir un mode d'emploi comportant des erreurs de traduction peut affecter énormément votre image de marque. Les clients peuvent commencer à douter de la qualité de votre produit.

Ne jouez pas avec. Faites confiance à des experts en traduction technique qui sont des spécialistes du domaine, dotés de compétences approfondies en matière de documentation et des qualités nécessaires pour fournir un travail de qualité supérieure.

Vous devez traduire des modes d'emplois ? Nous contacter.

Portrait de Alba García
Alba García

Diplômée en traduction et interprétation de l'Université de Grenade (Espagne) ainsi qu'en traduction et traductologie à l'Université linguistique d'État de Moscou dans le cadre d'un programme inédit de double diplôme entre les deux universités. Spécialisée dans la traduction juridique et le marketing et passionnée par les langues.

Ajouter un commentaire