|
|

Manger sain au bureau

Le rythme de vie actuel nous a poussé à devoir déjeuner dans notre espace de travail, ou près de celui-ci. Il est vrai que certaines journées de travail ne nous permettent pas de rentrer à la maison pour déjeuner. La possibilité de déjeuner dans des cafétérias ou des restaurants proches est une option, mais, est-il réellement nécessaire de dépenser de l'argent pour quelque chose que nous pouvons faire nous-mêmes? De plus, la restauration rapide et ses dérivés ne sont pas une option alimentaire complètement saine. Une autre question que je vais aborder ici sont les "en-cas", qui peuvent supposer une pause salutaire ou peuvent devenir un ennemi de notre santé.

En-cas, pause salutaire ou faux-ami?

De nombreux articles sur ce sujet parlent de la quantité de café que nous devons prendre, ou défendent les bontés du thé par rapport à celles de la caféine. La théine est-elle moins nuisible que la caféine? Définitivement non, de fait, il s'agit de la même chose. Abuser de l'une ou de l'autre est nuisible, de même que des boissons énergisantes. Il est conseillé de prendre une ou deux tasses de thé ou de café durant la matinée. Dans cet article du quotidien "El País", “Café, té o refresco con cafeína. ¿Qué es peor (y mejor)?” (en espagnol), ce sujet est étudié en profondeur.

 

Caféine ou théine?

Petit-déjeuner

En plus de la boisson, nous avons fréquemment à notre disposition une ample gamme de produits comme les tartines, les viennoiseries industrielles ou nos propres aliments. Selon moi, les tartines sont parfaites pour commencer la journée, étant donné que les viennoiseries nous produiront une montée énergétique rapide, mais leurs graisses saturées et sucres excessifs sont totalement contre-productifs. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut jamais en manger, mais plutôt les déguster de manière occasionnelle. Il est impossible de comparer nutritionnellement ces produits avec des oeufs brouillés ou un bol de muesli par exempleSi nous préparons un en-cas à la maison, nous disposons de nombreuses possibilités, telles que les sandwichs, les yaourts aux céréales, les fruits, etc. Pour compléter les informations sur les viennoiseries industrielles, je vous recommande de lire cet article de la revue Consumer : “Plutôt un sandwich, une tartine ou des céréales pour le petit-déjeuner (en espagnol)”.

Le grignotage

C'est une chose que de prendre un en-cas et une toute autre chose de grignoter tout le tempsEn plus de nous distraire de notre travail, les en-cas ne sont bons ni pour notre santé, ni pour notre silhouette. Les éternels allers et retours au distributeur automatique, les paquets de chips dans le tiroir, les barres chocolatées dans notre sac... Si nous interrompons notre travail toute la journée, notre rendement ne sera pas le même, et personne va faire notre travail pour nous, par conséquent, nous devrons peut-être rester plus tard au bureau pour le finir.

Le grignotage au bureau

Et pour le déjeuner? Comment faire?

Et nous arrivons au vif du sujet, et à midi? Manger dehors ou apporter à manger?

Si nous déjeunons de temps en temps au travail, une bonne solution peut être de déjeuner dans une cafétéria, mais, pour tous les jours, cela devient rapidement un budget important de notre salaire. De plus, cela sera plus difficile de résister à la tentation de choisir des plats plus gras, comme les hamburgers, les frites, les plats lourds...nous consommons tous les jours une quantité extra de calories dont nous n'avons pas besoin. Je vous recommande le livre du Docteur Howard Shapiro “Le régime Shapiro”, avec de nombreux exemples qui démontrent, grâce à des photographies, la différence entre choisir entre tel ou tel aliment. Ce livre nous montre aussi comment l'allégé n'est pas aussi sain que d'autres options moins transformées et naturelles. Pour revenir sur la question économique, un simple menu à 9 euros suppose à la fin du moins une dépense de 180 euros, sans compter ce que nous dépensons au petit-déjeuner. Au bout d'un an, nous aurons dépensé approximativement 2160 euros. Au lieu de déjeuner au restaurant, nous pouvons préparer un repas à la maison et l'emporter au travail.

Déjeuner au bureau

Il suffit de s'organiser

Le mieux est de s'installer confortablement et de décider ce que nous voulons manger pendant la semaine. Ceci nous fera économiser du temps, vu que nous pourrons savoir d'avance ce que nous devons acheter. Je vous recommande personnellement de ne pas vous compliquer la vie avec des ingrédients impossibles. Le mieux est de simplifier et de choisir de aliments qui nous sont familiers et que nous pourrons trouver facilement dans les supermarchés. Cet article est toute une déclaration d'intention : nous ne prétendons pas que le lecteur devienne un gourou de l'alimentation saine, il s'agit uniquement de conseils pratiques pour tous les jours.

Tout cuisiner d'un coup?

Certaines personnes sont plus douées que d'autres en cuisine et préparent des menus pour toute la semaine pendant le week-end. Ils préparent plusieurs repas et les congèlent dans des tupperwares individuels. Mais tout le monde n'a pas le temps ou l'envie de passer des heures à le faire. Pour résoudre ce problème, il est possible de choisir de préparer notre repas le jour précédent. Les personnes non initiées en cuisine peuvent penser que c'est une mission impossible de préparer autre chose qu'un sandwich, mais je ne dirai qu'un mot : "sauce tomate".  Cette sauce consiste en de l'ail, de l'oignon, du poivron, de la tomate râpée avec de l'huile d'olive, que l'on fait revenir et cuire dans une poêle. Cette sauce basique peut servir, entre autres, pour préparer un plat de lentilles. Préparer la sauce dans une casserole au lieu d'une poêle et ajouter de l'eau. Puis, ajouter un bocal de lentilles précuites et des feuilles d'épinards frais, ajouter du sel si nécessaire et cuire jusqu'à ce que la cuisson nous semble appropriée. L'on peut ajouter la même sauce à des pâtes, avec un peu de bacon, de thon ou autre, et l'on obtient ainsi un autre plat. Il est aussi possible d'utiliser cette sauce pour préparer du poulet. Frire les morceaux de poulet, et saler. La semoule de blé (ou couscous) est une autre option qui nous donne une infinité de possibilités, aussi bien froides que chaudes. Et, bien sûr, les salades, qui sont aussi très variées.

Manger sain au bureau

Produits frais contre produits congelés

Il est évident que les produits frais sont plus sains, mais, si vous n'avez pas beaucoup de temps, je vous recommande les trucs du chef falsarius qui, en plus d'expliquer les recettes avec humour, fait de la cuisine un jeu d'enfant, avec des recettes qui oscillent entre 5 et 15 minutes.

Alors, et pour demain?

C'est plus facile que ce que l'on croit. Ce n'est pas la peine de manger dehors tous les jours, avec un peu de temps, on peut manger sain et équilibré. Bon appétit! 

Portrait de Lidia Rios
Lidia Rios

Rédactrice technique et blogueuse qui associe son travail free-lance avec des études en philologie hispanique, Lidia est spécialisée dans la littérature du 20ème siècle. Elle a remporté de nombreux prix littéraires : elle est lauréate de la catégorie nouvelle en 2012 et du premier prix du genre épistolaire en 2013 sur www.relatesliterarios.