|
|

Que peut-on faire pour obtenir des traductions automatiques de meilleure qualité ?

Plus on utilise les traductions automatiques obtenues sur Internet, plus on apprend aussi à s’en méfier, malgré leur utilité croissante.

Les traducteurs automatiques sont pratiques pour une utilisation personnelle mais pour une traduction d’entreprise fiable, il est préférable de prendre le temps de respecter quelques règles, voire de s’en remettre à des professionnels si les enjeux sont importants.

Le b.a.-ba de la traduction automatique en ligne

Le b.a.-ba de la traduction automatique en ligne

Difficile de se passer de la traduction automatique lorsqu’on navigue sur Internet. Surtout lorsque vous avez besoin d’une traduction automatique dans une autre langue pour les locuteurs natifs de cette langue.

Assurez-vous de bien utiliser la traduction en ligne en respectant ces principes de base :

  • Vérifiez que l’orthographe est correcte : les mots mal orthographiés ne sont pas traduits ou peuvent causer des problèmes au traducteur automatique
  • Simplifiez vos phrases : écrivez clairement sujet, verbe et complément
  • N’utilisez pas d’abréviations
  • N’utilisez pas d’expressions populaires, d’argot ou de mots familiers
  • Évitez le tutoiement
  • Faites attention à la ponctuation : un point ou une virgule à la mauvaise place peut changer le sens de la phrase dans la traduction.

Erreurs fréquentes engendrées par la traduction automatique

Erreurs fréquentes engendrées par la traduction automatique

Les questions de genre reviennent fréquemment comme étant problématiques pour les traducteurs automatiques que l'on trouve sur Internet.

En anglais, les noms épicènes (non genrés) sont majoritaires. Cela pose problème lorsqu’on veut traduire vers le français. Par exemple, le mot « student » désigne aussi bien sans distinction un étudiant qu’une étudiante.

Lorsque vous traduirez vers le français, ces noms épicènes poseront un problème lorsque vous ferez la traduction automatique. Une étude scientifique publiée dans la Revue française de linguistique appliquée intitulée « Les erreurs dans la traduction automatique du genre dans les couples français-anglais et anglais-français » apporte une description précise de ces problématiques et propose des solutions.

Les outils de traduction en ligne ont aussi beaucoup de mal à gérer le tutoiement. Tout simplement parce qu’ils sont conçus à la base en anglais, langue de l’informatique par excellence où le registre familier n’existe plus.

Enfin, les homonymes posent des problèmes quasi insolubles pour les traducteurs automatiques. Il est nécessaire de comprendre le contexte de la phrase pour traduire correctement un mot s’orthographiant pareil qu’un autre.

Traduction automatique : à déconseiller en marketing !

Traduction automatique :

La traduction d’entreprise exige d’avoir certains gages de qualité, ce que la traduction automatique gratuite peine à offrir. Traduire un nom de marque ou un slogan de manière automatisée comporte de gros risques.

Ainsi, pour traduire un slogan basé sur un jeu de mots ou une tournure de langage spécifique, mieux vaut s’adresser à une agence de traduction spécialisée comme AbroadLink Traductions.

Vérification de la qualité de la traduction automatique

Vérification de la qualité de la traduction automatique

Si vous n’avez aucune notion de la langue-cible, il peut être compliqué de pouvoir en vérifier la qualité. Vous avez quand même la possibilité d’utiliser la traduction inversée, c’est-à-dire de retraduire le résultat dans la langue d’origine.

Une vérification encore plus efficace consiste à traduire ce même résultat dans une langue tierce que vous maîtrisez. Vous repérerez ainsi les aspects à corriger.

Comme le souligne le journal « Le Monde » dans un article comparant différents traducteurs automatiques, la technologie fait certes sans arrêt des progrès, mais rien ne remplace l’humain.

Faire appel à une agence de traduction renommée vous assure donc d’obtenir des traductions de qualité optimale. D'autre part, si vous devez réduire les coûts, la traduction automatique professionnelle avec révision humaine peut être adaptée à certains de vos projets. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, vous trouverez des informations sur notre blog : « Passé, présent et futur de la traduction ».

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo

Ajouter un commentaire