|
|

Qu'est-ce que la traduction audiovisuelle ?

Publié le 12/09/2022

La traduction audiovisuelle est un type de traduction qui tient compte à la fois du son et de l'image pour exprimer pleinement le contenu diffusé. Elles concerne toutes sortes de traductions, de films, de programmes télévisés, de séries ou encore de jeux.

Vous est-il déjà arrivé de vous demander, en regardant un film ou une série, comment une scène avait été traduite ? Dans de nombreux pays d'Europe, comme l'Allemagne, l'Italie, la France ou l'Espagne, les films sont généralement visionnés en version doublée ou sous-titrée.

La traduction audiovisuelle consiste à transposer d'une langue à une autre les éléments verbaux contenus dans des œuvres et productions audiovisuelles. Ces média étant destinés à être regardés et écoutés simultanément, leur traduction est différente de la traduction écrite.

Alors que les œuvres écrites sont fondamentalement destinées à être lues, les œuvres audiovisuelles se regardent et s'écoutent. Elles sont souvent, mais pas systématiquement, réalisées à l'aide de dispositifs technologiques, et leurs traductions sont également produites et rendues accessibles par le biais d'un ou plusieurs dispositifs électroniques. Les principales formes de traduction pour les films sont le doublage et le sous-titrage.

Índice de contenidos

Index of contents

Index du contenu

Inhaltsverzeichnis

  1. Les différentes formes de traduction audiovisuelle
  2. Le doublage
  3. Les sous-titres
  4. Le voice-over

1. Les différentes formes de traduction audiovisuelle

L'approche spécifique à la traduction audiovisuelle veut que pour traduire un contenu donné, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques culturelles qui ressortent des textes et des séquences enregistrées. Ces contenus sont traités à des fins d'interprétation, en conservant leur ton d’origine et en les adaptant à la culture cible. Cela signifie que le traducteur audiovisuel, en plus de la connaissance d'une langue d'un point de vue grammatical et lexical, doit maîtriser le langage familier et l'argot de cette même langue.

Il existe actuellement trois catégories de traduction audiovisuelle, que nous allons détailler ci-dessous.

2. Le doublage

Le doublage consiste à remplacer les voix et les effets sonores d'une production audiovisuelle par d'autres voix et sons enregistrés dans une langue différente de celle de l'original. Un traducteur audiovisuel spécialisé dans le doublage doit suivre une formation approfondie dans ce domaine, en tenant compte d'aspects tels que la synchronisation labiale, et il doit être apte à travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire composée de traducteurs, de rédacteurs, de doubleurs, etc. Dans le cas du voice-over, contrairement au doublage de films, de programmes télévisés et de série, la synchronisation labiale n'est pas une nécessité.

L'intention du doublage est de créer l'illusion dans la mesure où il s'agit de substituer les mots prononcés par les acteurs dans la version originale du film, de la série ou du dessin animé. Le traducteur du doublage doit conserver l'esprit, le registre et le ton de la version originale. S'il doit se plier à la contrainte de la synchronisation, il doit aussi respecter le jeu des acteurs et la nature du langage qu'ils utilisent.

3. Les sous-titres

Cette traduction se présente sous forme de texte, généralement au bas de l'écran. Les téléspectateurs peuvent donc écouter la voix du personnage original tout en lisant les sous-titres traduits pour comprendre le message transmis. Pour obtenir un résultat de qualité, il est nécessaire d'avoir une connaissance approfondie de la culture des deux langues, afin que la traduction restitue pertinemment les expressions et les locutions de la langue sources. Il est également important pour le traducteur de garder à l'esprit la nécessité d'adapter la longueur des phrases afin que les téléspectateurs aient le temps de les lire. L'agence de traduction AbroadLink est la pour vous aider.

4. Le voice-over

Dans le cas du voice-over, le texte traduit est lu en remplacement ou en superposition des dialogues des acteurs. À la différence du doublage, ni la synchronisation labiale ni le jeu d'acteur ne sont pris en compte ici. Cette forme de traduction audiovisuelle est très commune pour les documentaires et les émissions de télé-réalité.

Le monde de la TAV est appelé à se développer de plus en plus dans un avenir proche, et les traducteurs doivent être bien outillés et se familiariser avec les exigences qu'elle requiert. Ces enjeux ne concernent pas seulement les connaissances techniques, mais aussi la sensibilité culturelle et les connaissances approfondies dans différents domaines afin de rendre la traduction audiovisuelle aussi précise que possible.

Portrait de Virginia Pacheco
Virginia Pacheco

Rédactrice de blogs et responsable de communauté intéressée par le multiculturalisme et la diversité linguistique. Depuis sa Vénézuela natale, elle a beaucoup voyagé et vécu en France, en Allemagne, au Cameroun et en Espagne, transmettant ses expériences interculturelles à sa passion pour l'écriture.

Ajouter un commentaire