|
|

Traduction et positionnement web

Une stratégie efficace de SEO (optimisation des moteurs de recherche, selon ses sigles en anglais) ou, ce qui est aussi connu comme positionnement organique, est composée de nombreux éléments. Le plus significatif de ces éléments est le contenu de votre site web. Un contenu de qualité, en constante évolution, et vos mots-clés sont les parties indispensables pour réussir à apparaître sur la première page de Google. Dans cette entrée, nous exposons certains des éléments-clés à prendre en compte pour, lorsque vous réalisez la traduction de votre site web, vous la préparez également pour le positionnement organique dans la langue de destination en partant du site web original.

Traduction de balises meta

Une situation que j'ai l'habitude de rencontrer dans l'exercice de ma profession est que le responsable du département de marketing en charge de gérer les traductions possède parfois des connaissances techniques limitées concernant les éléments et les technologies que le site web utilise. Cela est généralement dû à ce que, tant dans les grandes entreprises que dans les PME, le site web a souvent été développé par une entreprise externe spécialiste en conception web et en optimisation pour les moteurs de recherche.

Comme il est très possible que vous le sachiez déjà, les balises meta font partie du code du site web et sont visibles à certains moments très particuliers. Pour donner un exemple de contenu dans une balise meta, de nombreux sites web montrent un texte descriptif d'une image uniquement lorsque l'on passe la souris sur l'image : ce texte est inséré dans le code du site web. Les balises meta font partie d'un contenu web correctement élaboré afin d'obtenir le positionnement organique et c'est pourquoi la traduction est obligatoire si vous avez l'intention d'obtenir le positionnement organique après la traduction de votre site web.

Traduction de balises meta

Quelles balises meta traduire ?

La première question à se poser est si votre entreprise recherche à se positionner organiquement ou non. Cela doit correspondre à une stratégie bien analysée. C'est-à-dire, vous devez étudier la concurrence et voir si vous avez de réelles possibilités de réussir à vous positionner sur la première page de Google (ou du moteur de recherche préféré de votre audience objet, qui n'est pas Google si vous vous adressez à des marchés aussi importants que le marché russe, le chinois ou le japonais). Comme vous le savez déjà, dans le cas de l'Europe, il n'existe rien au-delà de la première page de Google. Une stratégie de positionnement requiert un budget et un travail constants ; et il est possible que, du fait de la taille de votre entreprise et de votre secteur, vous souhaitiez concurrencer des entreprises pour lesquelles votre budget est insuffisant.

Quelles balises meta traduire ?

Il est donc possible que vous ayez parfois à l'esprit que vous n'allez pas investir dans le positionnement organique de votre web traduit, que vous vouliez disposer du site web traduit pour la présentation de votre entreprise et que vous meniez à bien une stratégie SEM pour sa promotion. Si tel est le cas, vous pouvez réduire les balises meta à traduire aux deux suivantes :

Balise meta du titre : décrit le titre de chacune des pages web qui composent un site web et qui correspond au texte que l'on voit dans la partie supérieure du navigateur. Nous montrons ci-après un exemple qu'utilise le site web d'AL Traductions et une recherche sur Google :

Balise meta du titre

Balise meta du titre

Balise de description : il s'agit d'une balise qui décrit le site web. Avec le titre, c'est une des balises les plus importantes en matière de positionnement. De fait, il est aussi recommandé de la traduire. C'est ce que Google montre comme description du site si vous êtes dans la liste dans le cas de certaines recherches. Il faut prendre en compte que vos clients peuvent réaliser une recherche spécifique en utilisant le nom exclusif de votre produit.

Balise de description

Comme nous l'avons vu auparavant, les deux balises précédentes devraient être traduites pour une question de marketing, même si vous n'avez pas l'intention de positionner le site web, mais leur traduction est fondamentale si vous recherchez le positionnement. Hormis ces balises, il en existe de nombreuses autres que vous devriez traduire. En général, un site web qui a été méticuleusement préparé pour être positionné, possède les balises qui sont mentionnées ci-après.

Nous détaillons ci-dessous les balises dont le texte n'apparaît pas directement dans le corps d'un site web, mais qui ont une importance d'un point de vue de SEO : balise avec des mots-clés (<keywords>) et attributs avec un texte dans l'étiquette image <img> (ces balises ont deux attributs importants : l'attribut <alt> étant le texte qui apparaît lorsque l'on situe la souris sur une image et l'attribut <title> étant celui qui décrit l'image lorsqu'elle tarde à se charger et qui est important pour Google quand l'on réalise une recherche d'images).

Analyse de mots-clés

Un autre aspect très important à prendre en compte au moment de traduire un site web en pensant au positionnement SEO est quels mots-clés l'on souhaite positionner. Une stratégie SEO bien envisagée commence par l'étude des mots-clés que l'on souhaite positionner. Ces mots-clés doivent apparaître dans tout le contenu et dans les différents éléments qui forment le site, tant dans les balises meta que dans le corps principal du site (ainsi que dans leurs différentes parties : titres, sous-titres, paragraphes, liens externes et internes, etc.). Il est donc recommandé que le(s) traducteur(s) du site web aient accès à la liste de ces mots-clés qui structurent la stratégie SEO afin de particulièrement soigner leur traduction. Si les moyens le permettent, il est également intéressant de réaliser la même analyse de mots-clés, que vous avez réalisée pour le site web original, pour chacun des marchés extérieurs et vous assurez ainsi que les traductions correspondent aux recherches les plus fréquentes sur le marché où vous souhaitez vous positionner.

Traduction des URL

Une autre partie très importante concernant le positionnement est le nom de l'URL de chaque page. Une stratégie SEO relativement efficace est que l'URL possède les mots-clés que vous souhaitez positionner. En général, les différents CMS tels que WordPress, Drupal, Joomla, PrestaShop ou Magento internationalisent les URL en utilisant le titre du site web, mais il est recommandé d'optimiser ces adaptations. Une façon de le faire est de traduire directement les URL du site web à traduire si les URL étaient déjà optimisées initialement.

Traduction des URL

Dans le cas où vous n'utilisez pas un CMS qui adapte les URL du site web traduit, la traduction des URL originales doit être faite manuellement. Il ne faut pas négliger cet aspect, car cela a un poids important sur le positionnement et sur la perception du site web par l'utilisateur.

Traduction du nom des images

Il s'agit d'un aspect de peu de poids sur le positionnement et il est difficilement visible pour l'utilisateur du site web. L'unique façon qu'un utilisateur puisse voir le nom que l'on a donné à une image particulière est qu'elle soit téléchargée, ce qui n'est pas habituel. La traduction du nom des images implique une gestion importante, car cela signifie la création d'autant d'images que de langues traduites. Cependant, une stratégie de positionnement avancée intègre, en général, cet élément.

Traduction du nom des images

La traduction optimisée d'un site web va au-delà de la simple traduction lorsque le site web prétend réussir à se positionner en première page de Google. Dans ce cas, il est crucial de s'assurer que soient traduits tous les éléments textuels du site web qui sont importants pour le positionnement et que ces textes contiennent la traduction uniformisée et appropriée des mots-clés que vous souhaitez positionner dans la langue cible.
 

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo