|
|

Pourquoi l'anglais est-il la langue la plus traduite ?

L’anglais s’impose en tant que première langue véhiculaire au niveau international avec l’apogée du puissant empire britannique et de ses anciennes colonies à partir du XVIIIe siècle. L’une d’entre elles, les États-Unis d’Amérique, a été un leader politique et économique de premier plan tout au long du XXe siècle.

Bien qu’elle fasse partie des langues officielles de plus de 60 pays au monde, l’influence de l’anglais va au-delà, car elle figure en premier dans les institutions internationales les plus importantes comme l’ONU ou l’Union Européenne.

L’anglais est-il plus facile à traduire que d’autres langues ?

L’anglais est-il plus facile à traduire que d’autres langues

La simplicité de l’anglais pour les occidentaux maîtrisant l’alphabet latin n’est sans doute pas étrangère au succès de l’anglais comme langue de traduction par excellence, à la fois comme langue-source et comme langue-cible.

Voici certains aspects linguistiques qui avantagent l’anglais comme étant une langue facile à apprendre et à traduire pour certains locuteurs internationaux :

  • Absence d’accents dans l’alphabet,
  • Conjugaisons très simples avec peu d’exceptions aux règles,
  • Pas de genre grammaticaux, tous sont « neutres »,
  • Absence de cas à décliner sauf pour le possessif (génitif),
  • Vocabulaire généralement facile à intégrer (mots provenant de l’anglais francisés, par exemple), peu de faux amis.

Langue de référence en matière de traduction

Langue de référence en matière de traduction

L’anglais est une langue qui a considérablement influencé les autres, ainsi beaucoup de mots provenant de l’anglais ont été intégrés à d’autres langues et n’ont donc pas besoin d’être traduits.

C’est le cas pour de nombreux termes dans les domaines de la finance, de l’informatique, de la médecine. De même que le latin était la langue des sciences jusqu’au XVIIe siècle, l’anglais prendra ensuite la relève pour faire l’unanimité de nos jours.

Il est donc logique que les besoins de traductions de l’anglais et vers l’anglais soient monnaie courante, y compris dans des échanges entre pays tiers dont aucun ne possède officiellement ou culturellement de lien avec lui.

L’anglais est la langue la plus traduite sur Internet

L’anglais est la langue la plus traduite sur Internet

On compte 536 millions de personnes anglophones sur Internet, ce qui en fait la langue la plus utilisée sur la toile devant le chinois. La suprématie de l’anglais y étant bien établie, rares sont les sites internationaux sans version anglaise.

L’anglais est aussi la langue qui sert de base dans le développement des outils de traduction en ligne tels Google Traduction. Ainsi, des traductions de ou vers l’anglais sont généralement de nettement meilleure qualité qu’entre deux autres langues tierces.

L’anglais représente par ailleurs une part prépondérante du volume de travail pour les agences de traduction, la grande majorité des traducteurs professionnels ayant au minimum de bonnes notions d’anglais.

Le poids des publications traduites de l’anglais

Le poids des publications traduites de l’anglais

Les publications scientifiques les plus prestigieuses sont toutes rédigées ou traduites en anglais, voire de plus en plus souvent auto-traduites par les auteurs eux-mêmes.

Selon le Scimago Journal & Country Rank (indice d’influence scientifique des revues académiques), tous les journaux scientifiques les plus influents, au moins jusqu’au centième, sont en anglais et la première publication qui ne provient pas des États-Unis ou du Royaume-Uni arrive seulement en 38e position.

Négliger l’anglais dans ses traductions, c’est tout simplement se priver des lectorats de premier ordre dans les domaines scientifiques, économiques et politiques.

L’agence de traduction AbroadLink Traductions peut vous aider à développer une stratégie de traduction utilisant tout le potentiel de l’anglais pour accompagner vos succès.

Le tout à des coûts bien plus abordables que si vous faisiez intervenir des entreprises de traduction anglaises ou américaines.

Portrait de Virginia Pacheco
Virginia Pacheco

Rédactrice de blogs et responsable de communauté intéressée par le multiculturalisme et la diversité linguistique. Depuis sa Vénézuela natale, elle a beaucoup voyagé et vécu en France, en Allemagne, au Cameroun et en Espagne, transmettant ses expériences interculturelles à sa passion pour l'écriture.

Ajouter un commentaire