|
|

Saviez-vous que les chinois ne se comprennent pas entre eux?

Nous savons tous que c'est une question de temps que la Chine devienne la première puissance économique du monde. De nombreuses particularités caractérisent la Chine, et la linguistique en est une sans aucun doute.

Saviez-vous que quand nous parlons du chinois comme langue, nous faisons référence la plupart du temps au mandarin standard? Cependant, divers groupes de langues sont parlés en Chines, si différents entre eux qu'ils ne peuvent se comprendre.

Dialectes chinois et nombre de locuteurs

Mandarin (ou langue du Nord), 836 millions de natifs ; wu, 77 millions ; dialectes min, 70 millions ; cantonais ou yue, 55 millions ; jin, 45 millions ; xiang ou hunanais, 36 millions ; hakka, 34 millions ; gàn, 31 millions ; hui, 3,2 millions ; pínghuà, 3,5 millions.

Si vous deviez embaucher un interprète, la différenciation du dialecte aura une valeur commerciale. Si vous connaissez le dialecte maternel de votre client, celui-ci se sentira plus à l'aise et communiquera mieux si l'interprète partage le même dialecte maternel, au lieu d'utiliser le mandarin standard. Le mandarin standard est utilisé en Chine comme langue franche, c'est-à-dire comme l'anglais dans l'UE.

Chinois écrit : simplifié et traditionnel

Bien que ces langues ne soient pas compréhensibles oralement, elles se servent toutes des mêmes symboles à l'écrit. Cette caractéristique du chinois est sans aucun doute une des clés qui rend possible la cohésion d'un pays si diversifié.

La particularité de la traduction au chinois est qu'il faut tenir compte du fait que si notre produit va en Chine, il devra être décrit en chinois simplifié, mais si nous nous dirigeons vers Taïwan, Hong Kong ou Macao, nous devrons écrire en chinois traditionnel. Le chinois simplifié nait d'une réforme de l'écriture du chinois en 1965 du gouvernement communiste de la République Populaire de Chine.

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo