|
|

Saviez-vous que la traduction assistée n’est pas de la traduction automatique ?

Comprendre la différence qui existe entre la traduction automatique et la traduction assistée.

La traduction automatique renvoie à la traduction effectuée intégralement par un outil informatique, le plus réputé étant Google Traduction. La traduction assistée quant à elle, est une traduction faite par un traducteur humain, accompagné par un logiciel lui permettant de créer une base de données et de faciliter la gestion du format des fichiers.

Ne pas confondre les deux est une chose très importante. Il est question d’un programme informatique dans les deux cas, pourtant dans la traduction automatique, 100% de la traduction est réalisée par un logiciel informatique, il n’est en aucun cas question d’une intervention humaine.

Alors, qu’est-ce que la traduction assistée ?

On parle également de programme informatique pour la traduction assistée, cependant, dans ce cas, c’est le traducteur humain qui introduit le texte manuellement dans ce dernier. Il est question de traduction assistée puisque l’on utilise un logiciel aidant le traducteur sur divers points :

La création d’une base de données des traductions réalisées par le traducteur au fil du temps. Ainsi, le logiciel peut retrouver un texte déjà traduit auparavant et indiquer au traducteur qu’une phrase semblable existe, et qu’elle a déjà été traduite par le passé. Il propose également au traducteur de choisir un mot et de vérifier s’il est déjà présent, et donc traduit, dans la base de données mais également d’en vérifier le contexte. C’est pour cela, que dans le jargon professionnel, ces bases de données sont appelées « mémoires de traduction.

  1. L’autre spécialité des programmes de traduction assistée ou outils TAO, est le fait d’extraire le texte qui doit être traduit vers un grand nombre de formats. C’est pourquoi, presque tous les programmes sont capables d’extraire les textes d’un format .csv ou .xml d’un CMS (Content Manager System), le texte d’un manuel réalisé sur InDesign ou encore d’un exposé créé sur PowerPoint.  

Donc, qu’est-ce que la post-édition ?

Le nombre d’entreprises de traduction offrant un service de post-édition est de plus en plus élevé et il s’agit d’un mélange entre la traduction automatique et la traduction assistée. Ici, la première étape est de traduire de manière automatique un texte, chose que l’on effectue habituellement dans des environnements de traduction automatique très spécialisés et qui utilise un système qui permet d’obtenir un texte final d’une qualité professionnelle. Puis, un processus manuel et humain de révision s’en suit, pour lequel le traducteur se sert en général d’un programme de traduction assistée afin de réaliser les corrections nécessaires au texte traduit par le logiciel. De nos jours, l’utilisation de cette technique automatique, est destinée en particulier à diminuer les coûts et le temps que suppose une traduction entièrement humaine et est utilisable surtout dans la traduction technique. En effet, dans le cas de textes très abstraits elle devient inutile en rapport temps/qualité du résultat obtenu. 

Portrait de José Gambín
José Gambín

José Gambín Asensio est diplômé en sciences biologiques à l’université de Valence et en traduction et interprétation à l’université de Grenade. Il a occupé diverses fonctions comme chef de projets, maquettiste ainsi que traducteur free-lance. Depuis 2002, il est l’un des fondateurs de AL Traductions et occupe actuellement le poste de Directeur des Ventes et du Marketing.

linkedin logo