|
|

5 erreurs de traduction qui affectent votre stratégie de marketing digital

Pour comprendre l' importance de la traduction dans une bonne stratégie de marketing digital, il faut d'abord comprendre ce qu'est exactement le marketing digital, et quelles sont ses caractéristiques dans le monde du web.

Ainsi, le marketing digital est l'ensemble des stratégies visant à mettre en avant la valeur ajoutée d'un produit ou d'un service dans l'univers numérique, pour sa promotion et sa vente. Il est largement utilisé dans le monde du commerce en ligne par exemple.

Plus précisément, la stratégie d’inbound marketing est chargée d'attirer et de fidéliser les nouveaux clients potentiels. Comment ? En générant un contenu dynamique, utile et attrayant pour notre public cible.

Ce contenu doit générer une valeur ajoutée au produit ou au service que nous présentons, mais aussi à nos clients potentiels. Nous devrons analyser les mots-clés qui répondent le mieux aux besoins de notre public cible.

Comprendre comment les internautes, et plus particulièrement nos clients potentiels, utilisent les moteurs de recherche est essentiel pour tirer le meilleur parti des opportunités de vente qui s'offrent à nous.

Notre stratégie de contenu –qu'il s'agisse de réseaux sociaux, de marketing par courriel ou de publicité en ligne– doit toujours répondre à au moins un des besoins de nos clients potentiels.

Et c'est lorsque nous parlons de dépasser les frontières nationales et d'étendre notre stratégie à l'international que la traduction entre en jeu.

1. 5 erreurs de traduction qui affectent votre stratégie de marketing digital

5 erreurs de traduction qui affectent votre stratégie de marketing digital

On est encore loin du jour où la traduction automatique surpassera les traducteurs professionnels. La langue n'est pas une science exacte La langue est une chose vivante, pleine d'irrégularités, d'exceptions et, parfois, d'incorrections.

Malgré toutes les avancées technologiques, il n'existe toujours pas de système de traduction automatique capable de remplacer le travail d'un traducteur professionnel. Il est vrai que ces progrès révolutionnent le monde de la traduction et, s'ils sont utilisés correctement, peuvent constituer un excellent outil de travail pour les professionnels.

Pour éviter que certaines erreurs évitables ne nuisent à votre stratégie de marketing numérique, nous vous indiquons les 5 points à garder à l'esprit pour garantir le succès de votre stratégie

1. Faites attention aux faux amis

Faites attention aux faux amis

Les faux amis sont des termes issus de différentes langues qui présentent certaines similitudes dans leur forme, alors que leur sens peut être complètement différent. Ils sont très dangereux, car il est facile de les négliger, surtout dans les langues très proches, comme l'italien ou l'espagnol.

Nous vous racontons ici l'histoire de Parker Pen, une entreprise qui produit des stylos à plume.

L'équipe créative de Parker Pen a décidé de lancer une campagne pour promouvoir ses produits et attirer des clients potentiels. Le slogan de la campagne en anglais est le suivant :

« It won’t leak in your pocket and embarrass you » ce qu’on peut traduire en français par « Il ne fuira pas dans votre poche et ne vous embarrassera pas »

Le slogan original semble, à première vue, adapté au marché en question. Le problème vient de la présentation de ces produits sur le marché hispanophone.

Le terme « embarrass », malgré la similitude de forme avec le terme espagnol « embarazada », ne veut pas du tout dire la même chose. Le terme espagnol signifie plutôt être enceinte. Ainsi, le slogan présenté dans le monde hispanophone est le suivant :

No goteará en tu bolsillo, ni te dejará embarazada, soit « Il ne fuira pas dans votre poche et ne vous fera pas d’enfants ». On espère bien.

Malheureusement, tous les efforts déployés pour mener à bien une stratégie de marketing international ont été éclipsés par cette erreur bête de traduction, mais lourde de conséquences. La campagne est devenue virale dans le monde entier et sa célèbre gaffe est encore dans les mémoires aujourd'hui.

2. Ne pas effectuer de biais culturel

Ne pas effectuer de biais culturel

Ne pas connaître la culture et les particularités culturelles de vos clients potentiels peut avoir des conséquences désastreuses pour votre stratégie de promotion internationale.

Pour illustrer cette affirmation, nous allons parler de la marque Chilly, une marque spécialisée dans les produits d'hygiène intime féminine. Chilly est un exemple parfait de la raison pour laquelle négliger l'existence d'homophones dans la langue cible est une grave erreur.

Chilly signifie frais, ce qui est une description assez précise du produit en question. Cependant, dans le monde hispanophone, le terme chili fait référence à une sauce épicée à base de piments.

Il est donc plus que compréhensible que le slogan avec lequel ils ont décidé de se présenter sur le marché hispanophone - « En lo más íntimo, quiero Chilly » (Dans le plus intime, je veux Chilly) - semble, pour le moins, un peu étrange à leur public cible.

3. Ignorer les particularités phonétiques

Phonétique

La phonétique joue un rôle essentiel dans ce processus de traduction, notamment lorsqu'il s'agit du choix du nom de la marque. Ne pas tenir compte de ce facteur peut coûter très cher et ruiner tous nos efforts de promotion.

Un bon exemple de cela est ce qui est arrivé à Coca-Cola en Chine. Les magasins ont commencé à produire des affiches pour promouvoir le produit, et l'adaptation phonétique /Kekoukela/ est devenue populaire.

À première vue, il ne semble pas y avoir de problème. Mais cette transcription phonétique signifie « mordre le têtard de cire ». Ça ne semble pas très appétissant, n'est-ce pas ?

Finalement, Coca-Cola a pris le contrôle de la situation. Après des recherches approfondies, il a abouti à l'adaptation phonétique /Kekoukele/, qui signifie « bonheur dans la bouche» .

Ça semble donner plus envie maintenant, n'est-ce pas ?

4. Effectuer des traductions littérales

Effectuer des traductions littérales

Comme nous l'avons mentionné au début de cet article, les mots à double sens échappent généralement au contrôle des moteurs de traduction automatique. C'est l'un des principaux exemples qui démontrent la nécessité de passer, au moins, la révision d'un traducteur professionnel.

À moins que vous ne vouliez répéter l'expérience de la compagnie aérienne américaine Braniff International. Cette compagnie aérienne a lancé le slogan « Fly in leather », « Volez en cuir » en français, pour mettre en avant le confort de ses avions.

Jusqu'à présent, tout va bien. Le problème commence lorsqu'ils décident d'étendre leur stratégie publicitaire au marché hispanophone avec le slogan « Vuela en cueros » que l’on peut traduire en français par « Volez nus ». Ici, ils n'ont manifestement pas tenu compte de la double signification que le mot cuir a dans de nombreux pays hispanophones.

Pour certains, il s'agit plus d'une invitation au nudisme que d'une amélioration du confort de leur siège.

5. Choisir un nom de marque pour les marchés internationaux

Choisir un nom de marque pour les marchés internationaux

Comme nous l'avons analysé tout au long de cet article, la phonétique et la culture peuvent être des facteurs déterminants pour la qualité d'une traduction. S'il est nécessaire de toujours garder ces aspects à l'esprit, cela l'est encore plus lorsqu'il s'agit de choisir votre nom de marque.

Il est essentiel de garder à l'esprit que votre nom de marque n'est pas gravé dans la pierre. Parfois, en fonction du public cible, il sera nécessaire de l'adapter pour éviter les problèmes.

Vous ne comprenez pas ce que nous voulons dire ? Voici quelques exemples.

Mazda Laputa

Mazda a décidé de lancer ce modèle de voiture aux États-Unis sans en adapter le nom. Je pense que vous avez compris même si vous ne parlez pas espagnol. Ils n'ont manifestement pas tenu compte du fait qu'un pourcentage élevé de la population américaine est hispanophone.

Une petite adaptation n'aurait peut-être pas été de refus.

Mitsubishi Pajero

La marque automobile japonaise Mitsubishi a introduit ce modèle de voiture dans une grande partie du monde sous le nom de Pajero. En Espagne, cependant, il a été commercialisé sous le nom de Mitshubishi Montero.

Parejo signiifiant « branleur » en espagnol.

2. Conséquences d'une mauvaise traduction dans votre stratégie de marketing numérique

Conséquences d'une mauvaise traduction dans votre stratégie de marketing numérique

Comme nous l'avons vu tout au long de ce billet, il faut être très prudent lorsqu'il s'agit d’effectuer des traductions marketing. De nombreux facteurs entrent en jeux et peuvent mener au succès ou à l’échec de vos campagnes, nous ne devons donc pas les perdre de vue.

Ainsi, il est essentiel de faire appel à un traducteur professionnel, spécialisé dans la traduction de marketing numérique et connaissant la culture cible.

Cela réduira les risques de transformer votre campagne en un meme viral, plutôt qu'en un énorme succès mondial.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Portrait de Virginia Pacheco
Virginia Pacheco

Rédactrice de blogs et responsable de communauté intéressée par le multiculturalisme et la diversité linguistique. Depuis sa Vénézuela natale, elle a beaucoup voyagé et vécu en France, en Allemagne, au Cameroun et en Espagne, transmettant ses expériences interculturelles à sa passion pour l'écriture.

Ajouter un commentaire